Actualités scientifiques

Le site RPE Lillois a identifié les espèces radicalaires responsables de la décomposition catalytique de molécules organiques présentes dans les eaux usées. Avec un catalyseur au cobalt et en présence d’une molécule oxydante, les molécules organiques sont décomposées en moins de 10 minutes.

En caractérisant l’interaction entre des fragments de BRCA2 et HSF2BP par RMN, SAXS et cristallographie in vitro, ainsi que par immunoprécipitation en cellules, des équipes de l’I2BC et de l’ERASMUS MC identifient le motif précis de BRCA2 à l’origine de la très forte affinité entre les deux partenaires et montre que, in vivo, ce complexe n’a pas de fonction dans le recrutement de Rad51 aux sites méiotiques de recombinaison homologue.

Pour la première fois une analyse par spectroscopie RMN liquide de la protéase dimérique du SRAS-CoV-2 (3CLp) a été réalisée, par les sites RMN de Lille. Cette étude a permis de déterminer que le fragment F01 est un inhibiteur de la protase avec une activité antivirale dans les cellules infectées.

L’équipe du site RMN de Paris a développé une nouvelle méthode, fondée sur la relaxométrie, pour détecter les interactions des petites molécules avec les macromolécules dans des mélanges complexes. Dans le sérum sanguin, cette méthode d’identifier les interactions de faible affinité entre métabolites et protéines.

Le site de RPE de Lille mis à l'honneur avec le 200ème LabCom du CNRS Les 29 et 30 novembre 2021, le CNRS a célébré, lors d’un événement organisé au palais Brongniart à Paris, la signature de son 200e LabCom1 actif, réunissant le Laboratoire de spectroscopie pour les interactions, la réactivité et l’environnement (Lasire), site RPE d’Infranalytics, et le groupe TotalEnergies. Focus sur cette collaboration qui, avec le Labcom IC2MC liant Total avec le COBRA, site FT-ICR de Rouen, vient renforcer nos liens avec TotalEnergies en amont du contrat global qui sera signé par Infranalytics avec ce grand groupe.

Les sites RPE de Marseille et de Lille d’Infranalytics ont mis au point un protocole expérimental qui, en associant deux ondes électromagnétiques de fréquences proches, protègent le qu-bit – la brique fondamentale de l’ordinateur quantique – des perturbations de l’environnement et augmentent significativement son temps de vie.

Le site RMN de Lille se prépare à accueillir le premier spectromètre RMN 1,2 GHz français qui ouvrira à l’accueil des utilisateurs en 2022.

La RPE et la spectrométrie de masse FT-ICR s’allient pour caractériser les lignines, biomacromolécules complexes essentielles pour le développement des plantes vasculaires et d’intérêt stratégique.